Des skippers solidaires contre le cancer

François-René Carluer et Gwenael Roth (Agence Directe pour leur Centre Eugène Marquis ont coupé la ligne d’arrivée en 2 position de la flotte atlantique double à 00h 16 min 55s, samedi 24 février (heure française), temps de course 13j, 8h 16min à la vitesse de 8,27 noeuds.

Partis le 10 février dernier de Madère, «Le début de course a été dur. On a levé le pied d’entrée de jeu. Ensuite on a pris un thé, on s’est regardé, on était 26e… on s’est dit, il y a un peu de boulot là ! On est tellement proches, au final, en réel, qu’on ne sait pas ce que ça va donner au compensé, mais dans tous les cas, ce sera bien ! » confiait le duo à leur arrivée.

Cette traversée de l’Atlantique était une première pour le médecin généraliste, Gwen Roth. «La course a vraiment été intense. L’Atlantique, on n’y pense pas trop on se concentre surtout sur la navigation. François-René n’a rien perdu de son talent de coureur au large dans ses prises de décision et sa stratégie de course. Nous avons pris le départ, comme pour partir sur une régate à la journée, et finalement on s’est dit : là, c’est parti pour 15 jours. Je vais garder beaucoup d’images de cette Transquadra et particulièrement la dernière nuit en mer : petit spi, un ris dans 28 noeuds, sous un ciel étoilé, le bateau glissant dans des gerbes d’eau phosphorescentes… nous étions venus pour ce graal, nous l’avons eu… » raconte Gwen.

 

Agence Directe avait accueilli, dans ses voiles, le Centre Eugène Marquis. « Nous souhaitions vraiment être à la hauteur de l’excellence du travail du CEM. Nous avons beaucoup oeuvré pour conserver notre place aux avant-postes de la flotte duo Lorient/Le Marin. C’est chose faite et j’en suis très heureux » nous explique François René Carluer.

 

Partager la course avec les patients et les soignants du CEM a donné un sens supplémentaire à notre aventure personnelle sur cette Transquadra qui peut sans doute paraitre banale comparée à leur quotidien. On a pu relativiser les galères à bord» conclut Gwen Roth.

Les marins prendront quelques jours de repos puis seront de retour à la vie professionnelle avec le souvenir heureux d’une course au large rondement menée.

http://www.transquadra.com/

Transquadra 2017-2018