Actualités

Couverture du journal Chemical Communications

Publiée le 26/09/2017

Publication scientifique dans le Chemical Communications. Parmi les auteurs : Nicolas LEPAREUR, Ingénieur, Chercheur au Centre Eugène Marquis

 Le DOTA est une molécule très utilisée pour attacher un radionucléide métallique* à un agent de ciblage des cellules tumorales (peptide, anticorps,…) en médecine nucléaire (par ex : 68Ga/177Lu-DOTA-NOC pour l'imagerie/la thérapie des tumeurs neuroendocrines ou 90Y-DOTA-Rituximab pour la thérapie des lymphomes non-hodgkiniens), ou comme agent de contraste en IRM avec du gadolinium (Dotarem™).

Des travaux de recherche menés par Nicolas Lepareur, radiochimiste au sein de la Radiopharmacie du Centre Eugène Marquis, en partenariat avec l’Université de Brest et la société Guerbet, leader français de l’imagerie médicale, ont permis de mettre au point une nouvelle famille de molécules permettant de complexer l’yttrium-90, un des radioisotopes les plus utilisés actuellement en médecine nucléaire à visée thérapeutique (radiothérapie métabolique).

Ces travaux ont également démontré, pour la première fois, l’influence de la symétrie de la molécule sur la stabilité du radiotraceur, c’est-à-dire sa capacité à rester fixé sur la tumeur, préservant ainsi les tissus sains. Nous avons ainsi montré que le radiotraceur dissymétrique était plus facilement préparé et se révélait beaucoup plus stable que son équivalent symétrique.

Il est également plus stable que l’90Y-DOTA et préparé dans des conditions plus douces (température et temps de réaction inférieurs). Ces résultats ont été jugés suffisamment novateurs par la Royal Society of Chemistry pour faire la couverture du journal.


*Un radionucléide métallique est un métal émetteur de rayonnements radioactifs, dont le plus connu est le technétium-99m (99mTc) utilisé routinièrement en scintigraphie.