Département d’oncologie médicale

Le rôle du département d'oncologie médicale (ou de Cancérologie Médicale) est d’administrer les thérapeutiques médicamenteuses spécifiques (chimiothérapie, hormonothérapie, thérapie ciblée, immunothérapie) et de prendre en charge les problèmes médicaux liés à votre maladie ou à vos traitements, tout au long de votre maladie.


Responsable de Département : Dr Claudia LEFEUVRE-PLESSE

Responsables et médecins du département : Dr Lise BOUSSEMART, Dr Thibault de la MOTTE ROUGE, Dr Monica DINULESCU, Dr Julien EDELINE, Pr Pierre KERBRAT, Dr Brigitte LAGUERRE, Dr Sophie LANGNER-LEMERCIER, Dr Claire LARIBLE, Dr Fanny LE DU, Dr Claudia LEFEUVRE-PLESSE, Dr Thierry LESIMPLE, Dr Christophe PERRIN, Dr Marc PRACHT, Dr Marie TALARMIN, Dr Elodie VAULEON


PRESENTATION GENERALE

Le département d’oncologie médicale regroupe 15 médecins : son rôle est d’administrer les thérapeutiques médicamenteuses spécifiques (chimiothérapie, hormonothérapie, thérapie ciblée, immunothérapie) et de prendre en charge les problèmes médicaux liés à votre maladie ou à vos traitements, tout au long de votre maladie.
Il est situé aux 1er et 2e étages du Bâtiment Hospitalisation, porte A et comprend au total 114 lits et fauteuils.
Le DOM comprend plusieurs unités aux activités techniques bien caractérisées dans le but d’assurer une prise en charge adaptée de tous les patients quelle que soit leur pathologie tout en participant activement à l’innovation diagnostique et thérapeutique : un service de consultations, un hôpital de jour, un hôpital de semaine et une hospitalisation conventionnelle ; il travaille en relation étroite avec le département des soins de support, le service d’oncologie génétique, l’unité de recherche clinique et la pharmacie.

 

LES MISSIONS

Le DOM participe à la prise en charge thérapeutique des patients atteints de tous cancers (y compris les tumeurs rares) à tous les stades de leur maladie, de façon multidisciplinaire au sein de l’Institut Rennais de Cancérologie et des réseaux de soins locaux et régionaux.
Il met en place les stratégies thérapeutiques nouvelles en tenant compte des acquis de la recherche.
Il contribue avec les autres départements du CEM au développement de l’activité de recherche clinique.