Le CEM signe une convention avec St-Pierre et Miquelon

Article Télégramme

Communiqué de Presse

Décembre 2018

SAINT-PIERRE ET MIQUELON : UNE MEILLEURE CHANCE DE GUÉRIR DU CANCER GRÂCE AU CENTRE EUGÈNE MARQUIS DE RENNES

La situation devenait urgente concernant la prise en charge des patients atteints de cancer sur l’archipel de Saint-Pierre et Miquelon : sur les 6 500 habitants que compte l’archipel de Saint-Pierre et Miquelon, on recense une trentaine de nouveaux cas de cancer par an et le seul hôpital de ce territoire ultra-marin, le Centre Hospitalier François-Dunan localisé à St-Pierre, est dépourvu de département spécialisé dans la prise en charge du cancer.

Si certains diagnostics et soins sont réalisables sur place, d’autres nécessitent l’intervention de médecins spécialisés. Sans les ressources humaines et technologiques indispensables à une prise en charge oncologique de qualité, les médecins locaux n’ont d’autre choix que d’orienter leurs patients vers le Canada.

Ces patients sont confrontés à un parcours de soin long et complexe (le régime d’assurance santé étant différent entre Saint-Pierre et Miquelon, qui dépend de la France, et le Canada), isolés pendant de longs mois loin de leurs proches et de leur cadre de vie quotidien. Ils font face à de lourds coûts logistiques (transport, hébergement,…) et doivent souvent dormir dans des hôtels à proximité des hôpitaux d’accueil, voire dans la famille ou chez des amis.

Le délai de diagnostic et de mise en traitement étant des éléments pronostiques prépondérants, ces facteurs de retard peuvent constituer une perte de chance pour ces patients.

Le Centre Eugène Marquis signe une convention de partenariat et dédie une équipe.

Face à ce constat, le Centre Hospitalier François-Dunan de Saint-Pierre et Miquelon a lancé un appel dès 2015 pour bénéficier de l’aide d’établissements de santé de la métropole. Le Centre Eugène Marquis est le seul à avoir répondu favorablement en ce qui concerne la prise en charge oncologique.

Un audit réalisé en 2017 par le Centre Eugène Marquis a défini les pré-requis de formations et d’équipements nécessaires au Centre Hospitalier François Dunan afin qu’il puisse assurer la qualité et la sécurité de la prise en charge médicale du cancer (chimiothérapie, immunothérapie, thérapie ciblée) à un niveau d’excellence identique à celui du Centre Eugène Marquis. Ce dernier s’est par ailleurs engagé à mettre à disposition des membres de ses équipes médicales et paramédicales 2 fois par an pour des missions sur l’archipel. Le temps présentiel des équipes rennaises est complété par un accompagnement régulier des équipes de Saint-Pierre et Miquelon via la télémédecine.

Ce partenariat entre les deux établissements est scellé depuis l’été 2018 par la signature d’une convention cadre pour associer l’exercice de la cancérologie au Centre Hospitalier François-Dunan en tant qu’établissement associé au CEM.

Déjà 18 saint-pierrais suivis au Centre Eugène Marquis

Malgré les 4 000 km qui séparent Saint-Pierre et Miquelon de Rennes, il est moins onéreux et plus rapide pour le patient d’être suivi à Rennes plutôt qu’au Canada lorsque son état de santé autorise un voyage en avion de plus de 12 heures. 18 saint-pierrais ont d’ores et déjà traversé l’Atlantique pour bénéficier de l’expertise du Centre Eugène Marquis.

En 10 à 15 jours seulement :

  • le patient a reçu un bilan exhaustif (scanner, IRM, TEP scanner, échoendoscopie,…),
  • une Réunion de Concertation Pluridisciplinaire (RCP) a déterminé la meilleure thérapie pour sa maladie,
  • et une initiation du traitement le plus approprié à son cas a été mise en œuvre.

Chaque patient est ensuite rentré à Saint-Pierre et Miquelon pour y suivre son traitement de façon encadrée et sécurisée. Au plus proche de son domicile et de sa famille, il ne subit plus la douleur de l’éloignement et la lourdeur de plusieurs mois dans les 4 murs d’une chambre d’hôtel.

 

Contact Presse : Stéphanie Le Gall – Agence 21 Juin – 06 31 30 63 00 – stephanie.legall@agence21juin.fr