Votre examen de Scintigraphie

La médecine nucléaire est une technique d’imagerie à des fins de diagnostic ou de thérapie. C’est une technique d'imagerie fonctionnelle qui consiste en l'administration d'un traceur radioactif puis en la détection du rayonnement émis.

Qu’est-ce qu’une scintigraphie ?

La scintigraphie est l’image d’un organe obtenue grâce à l’introduction d’une faible quantité d’une substance radioactive captée par l’organe à étudier. De ce fait, votre organisme est exposé aux rayonnements. C’est l’émission de ces rayonnements qui va permettre la réalisation d’images de la captation du produit grâce à l’usage de caméras. Cette exposition est comparable à celle d’un examen de radiologie.

  • Se préparer avant l'examen
    Se préparer avant l'examen

    Liste des documents à apporter avant un examen :

    • Votre carte d’identité
    • Votre carte vitale
    • Votre ordonnance du médecin
    • Vos examens biologiques
    • Vos précédentes imageries (échographies, scanner etc.)

    Vous pouvez vous alimenter et boire normalement, prendre vos traitements médicamenteux en cours, sauf informations particulières que l’on vous donnera lors de la prise de rendez-vous.

     

    Les précautions à prendre

    La scintigraphie est réalisable quel que soit votre âge.

    Le jour de l’examen, vous devez signaler au personnel qui vous prend en charge toute grossesse en cours, retard de règles ou allaitement. Vous serez alors informée des précautions à prendre. En cas d’allaitement, celui-ci devra être interrompu pour une durée dépendant du produit utilisé. Dans certains cas, il devra être définitivement arrêté.

    Si vous prenez des médicaments, il est inutile de modifier votre traitement actuel sauf cas particuliers. Dans ce cas, vous serez informé(e) lors de la prise de rendez-vous. Merci d’en informer le médecin.

     

    Accompagnateur

    Vous pouvez venir accompagné mais l’accès en Médecine Nucléaire est réservé aux patients et interdit aux accompagnants, en dehors des jeunes patients qui peuvent être accompagnés de leurs parents. Une salle d’attente accueille les accompagnants.

    La présence de femmes enceintes ou de jeunes enfants n’est pas souhaitable dans le service de Médecine Nucléaire.

  • Déroulement de l’examen
    Déroulement de l’examen

    Le produit radioactif est administré par voie intraveineuse (injection).

    L’attente entre l’injection et la réalisation des images varie de quelques minutes à 3 heures pour les examens les plus courants, à plusieurs jours pour d’autres scintigraphies. La réalisation des clichés s’effectue à l’aide d’une caméra à scintillations (ou gamma caméra).

    Vous n’aurez généralement pas besoin de vous déshabiller, mais vous devrez retirer les objets métalliques (clés, médailles, ceintures…) qui pourraient nuire à la qualité des images. Le plus souvent l’examen est réalisé en position allongée sur le dos et l’on vous demandera de ne pas bouger. La durée des images est variable selon les indications. Le nombre d’images réalisées augmente le temps de l’examen sans pour autant augmenter le rayonnement reçu.

    La réalisation des images est totalement indolore et l’injection de la substance radioactive quand elle est nécessaire n’est pas plus douloureuse qu’une prise de sang. L’examen de scintigraphie n’est suivi d’aucune complication (ni malaise, ni somnolence…).

  • Après l’examen
    Après l’examen

    Dès la fin de l’examen, vous pourrez quitter le service. Vous pourrez vous alimenter normalement et reprendre toutes vos activités, y compris votre travail et conduire votre voiture. Il est recommandé de boire régulièrement afin de favoriser l’élimination urinaire du produit injecté.

    Les images feront l’objet d’une interprétation par les spécialistes du service de médecine nucléaire. Elles seront directement adressées avec le compte-rendu de l’examen au médecin prescripteur. Vous avez également la possibilité de venir les récupérer.

  • Risques éventuels et dose d’irradiation
    Risques éventuels et dose d’irradiation

    Le produit radioactif utilisé lors de cet examen sera naturellement éliminé en quelques heures.

    Afin d’accélérer l’élimination naturelle par les voies urinaires de cette très faible irradiation résiduelle, il vous est recommandé de boire abondamment et d’uriner fréquemment. Des consignes d’hygiène sont à respecter (tirer la chasse d’eau, essuyer toutes projections, se laver les mains) pour une durée qui vous sera précisée. Pendant les heures qui suivront votre sortie du service, vous serez susceptibles de délivrer vous-même, à vos proches et votre entourage, de très faibles doses de rayonnements qui ne présentent non plus aucun risque

    Aucune mesure d’éviction particulière n’est recommandée pour l’entourage et les sujets contacts, y compris les enfants en bas âge et les femmes enceintes, les doses cumulées étant toujours très inférieures à 1 mSv et très souvent équivalentes à celles délivrées par l’irradiation naturelle de certaines régions sur quelques jours.

    Certains lieux comportent des détecteurs de radioactivité (aéroports, certains postes frontières…) que vous pouvez déclencher parfois plusieurs jours après l’examen. Un certificat indiquant l’élément radioactif qui vous a été administré peut vous être fourni sur demande.

    Si vous devez être hospitalisé dans les jours qui suivent, signalez au service d’hospitalisation que vous avez eu un examen scintigraphique.

Les différents types de scintigraphie

  • La scintigraphie osseuse

    La scintigraphie osseuse permet de visualiser l’ensemble du squelette en un seul examen et reflète sensiblement la réaction de l’os à la maladie. La scintigraphie est associée à un scanner, elle permet de diagnostiquer de nombreuses pathologies en aidant à trouver la cause de la douleur liée à une lésion bénigne ou maligne de l’os. Elle permet de mettre en évidence des modifications métaboliques précoces.

    L’examen se déroule en 3 temps :

    1/ Administration du produit radioactif

    L’injection d’un produit faiblement radioactif dure environ 15 minutes.

    2/ Délai d’attente

    Il faudra attendre environ 3 heures que le produits se fixe sur les os. Si vous n’êtes pas hospitalisé dans l’établissement, vous pourrez quitter le service durant ce laps de temps. Il est conseillé de boire abondamment (1 L d’eau) et de passer aux toilettes avant l’examen afin d’améliorer la qualité des images.

    3/ Réalisation des images

    Vous serez installé sur la gamma-caméra pendant environ 30 minutes. Si nécessaire, de nouvelles images seront réalisées. Le manipulateur vous surveillera tout au long de l’examen derrière une vitre et pourra venir si besoin.

  • La scintigraphie myocardique

    La scintigraphie myocardique permet de déterminer si le cœur souffre par manque de sang ou si une séquelle persiste après l’effort. La scintigraphie myocardique permet aussi d’évaluer la force de contraction de votre cœur et le mouvement afin de dépister et/ou de diagnostiquer une maladie.

    La scintigraphie est associée à une épreuve d’effort, elle permet de diagnostiquer de nombreuses pathologies en aidant à trouver la cause de la douleur liée à une lésion bénigne ou maligne du coeur. La scintigraphie myocardique permet de mettre en évidence des modifications métaboliques précoces. L’examen se déroule en 2 parties (matin et après-midi) :

    MATIN

    1/ L’épreuve d’effort

    Lors de cet effort, des électrodes seront placées sur votre poitrine pour surveiller votre rythme cardiaque. Si l’épreuve n’est pas réalisable ou si l’effort n’est pas suffisant pour l’évaluation, une injection de Dipyridamole pourra être faite. Ce produit injecté dans votre bras n’est pas dangereux (il peut être à l’origine d’effets secondaires comme des maux de tête, des sensations de vertige ou des bouffées de chaleur) et va permettre temporairement d’augmenter le diamètre de vos artères coronaires afin de reproduire sur votre corps le même résultat que lors de l’effort physique.

    2/ Administration du produit radioactif

    Lorsque l’effort est jugé suffisant, un(e) manipulateur(trice) vous injectera un produit faiblement radioactif.

    3/ Réalisation des images

    Dès que l’épreuve d’effort est terminée, vous serez installé(e) dans la salle d’examen pour réaliser les images de votre cœur. Vous serez installé(e) sur le ventre, le plus confortablement possible.

     

    APRES-MIDI

    4/ Réalisation des images au repos :

    Vous devrez revenir dans l’après-midi afin de réaliser de nouvelles images voir le fonctionnement de votre cœur au repos. Une nouvelle fois, un produit faiblement radioactif vous sera injecté dans le bras (environ 4 heures après la première injection du matin). Vous serez de nouveau installé(e) sur le ventre, le plus confortablement possible. Entre les deux réalisations de clichés, vous pourrez quitter le service de médecine nucléaire.

  • La scintigraphie pulmonaire

    La scintigraphie pulmonaire permet d’analyser le fonctionnement de la ventilation et de la perfusion de vos poumons. Elle permet notamment de déterminer la présence de caillot de sang ayant migré dans la circulation sanguine pulmonaire, une hypertension pulmonaire ou encore d’étudier le fonctionnement pulmonaire avant une chirurgie. L’examen se déroule en 2 temps :

    1/ La scintigraphie de ventilation

    Cet examen permet d’analyser votre respiration dans chaque poumon. Un masque d’oxygène sera posé sur votre visage afin que vous puissiez respirer tranquillement le produit pendant que la gamma caméra réalise les images de vos poumons. Il faut compter entre 20 et 30 minutes pour la réalisation des images. Vous serez installé(e) sur le dos, le plus confortablement possible.

     

    2/ La scintigraphie de perfusion

    Cet examen permet de visualiser la circulation sanguine dans les artères de chaque poumon. Pour cela, un produit faiblement radioactif vous sera injecté dans le bras. Vous serez installé(e) le plus confortablement possible dans la salle d’examen pour réaliser les images de vos poumons.

  • La scintigraphie thyroïdienne

    La scintigraphie thyroïdienne permet d’analyser le fonctionnement de votre thyroïde. L’examen se déroule en plusieurs étapes :

    1/ Administration du produit radioactif

    L’injection d’un produit faiblement radioactif dure environ 15 minutes.

    2/ Délai d’attente

    Il faudra attendre environ 20 minutes que le produits se fixe sur la thyroïde. Il est conseillé de boire abondamment (1 L d’eau) et de passer aux toilettes avant l’examen afin d’améliorer la qualité des images.

    3/ Réalisation des images

    Vous serez installé le plus confortablement possible sur la gamma-caméra pendant quelques minutes. Si nécessaire, de nouvelles images seront réalisées. Le manipulateur vous surveillera tout au long de l’examen derrière une vitre et pourra venir si besoin.

  • La scintigraphie rénale

    La scintigraphie rénale permet d’analyser le fonctionnement de vos reins. Cet examen permet de déterminer comment vos reins fonctionnent l’un par rapport à l’autre et si il y a présence d’un obstacle dans l’élimination des fluides dans les voies urinaires. L’examen se déroule en 2 temps :

    1/ Une scintigraphie rénale au DMSA (produit faiblement radioactif qui se fixe sur les reins)

    Cet examen permet d’analyser le fonctionnement de vos reins. Le produit radioactif vous sera injecté dans le bras. Comptez environ 6 heures pour que le DMSA se fixe sur vos reins. Vous serez ensuite installé(e) le plus confortablement possible sur la gamma caméra pour réaliser les images de vos reins.

    2/ Une scintigraphie rénale à l’EDICIS

    Une nouvelle injection sera faite dans votre bras avec un nouveau produit faiblement radio actif. Celui-ci a pour but de visualiser les possibles obstacles dans l’élimination des fluides par les voies urinaires. Dès l’injection du produit, vous serez de nouveau installé(e) le plus confortablement possible sur la gamma caméra pour réaliser les images. Cet examen dure environ 40 minutes. Il vous sera demandé de boire au moins 2 verres d’eau avant de venir dans la salle d’examen.

  • La scintigraphie cérébrale

    La scintigraphie cérébrale permet d’analyser la perfusion de votre cerveau. L’examen se déroule en 4 étapes :

    1/ Mise au repos du cerveau

    Vous serez installé dans une salle évitant toute stimulation cérébrale avant l’injection.

    2/ Administration du produit radioactif

    L’injection d’un produit faiblement radioactif dure environ 15 minutes.

    3/ Délai d’attente

    Il faudra attendre environ 40 minutes que le produits se fixe sur les os.

    4/ Réalisation des images

    Vous serez installé sur la gamma-caméra pendant quelques minutes. Si nécessaire, de nouvelles images de votre cerveau seront réalisées. Le manipulateur vous surveillera tout au long de l’examen derrière une vitre et pourra venir si besoin.

  • Utilisation de la scintigraphie dans la recherche du Ganglion sentinelle

    Avant votre chirurgie, il est nécessaire de localiser le ganglion sentinelle. Le ganglion sentinelle va permettre de repérer les cellules cancéreuses des zones n’ayant pas de cellules cancéreuses. Cet examen est nécessaire pour votre chirurgien afin de faciliter le prélèvement de la tumeur.

     

    Qu’est-ce que le ganglion sentinelle ?

    La technique du ganglion sentinelle consiste à retirer le ganglion le plus proche du mélanome afin de vérifier s’il contient ou non des cellules cancéreuses. C’est indispensable pour décider d’un éventuel traitement complémentaire à la chirurgie.

    L’atteinte du ganglion analysé donne une indication pronostique. Le risque de récidive du cancer est en effet plus important pour les patients dont le ganglion sentinelle est atteint que chez ceux dont le ganglion sentinelle est indemne.

    Pour repérer le ganglion sentinelle, une scintigraphie peut être réalisée.

    • Une scintigraphie permet de repérer le ganglion marqué. Dès qu’un ou plusieurs ganglions sentinelles ont été repérés, le chirurgien les retire en faisant une petite incision au-dessus d’eux.
    • Les résultats de l’analyse du ganglion sentinelle. On parle de ganglions positifs lorsqu’ils contiennent des micro-métastases de la tumeur et de ganglions négatifs lorsqu’ils n’en contiennent pas.
    • Si le ganglion sentinelle est négatif, le risque que des micro-métastases soient présentes dans d’autres ganglions est extrêmement faible et le risque de récidive du cancer est également faible.
    • Si le ganglion sentinelle est positif, un curage ganglionnaire est proposé au patient lors d’une seconde intervention réalisée sous anesthésie générale.
    • Si l’on ne parvient pas à identifier de ganglion sentinelle, il n’est habituellement pas proposé de curage.

     

    L’examen se déroule en 3 étapes :

    1/ Administration du produit radioactif

    L’injection d’un produit faiblement radioactif dure environ 15 minutes.

    2/ Délai d’attente : il faudra attendre environ 2 heures que le produits se diffuse dans les ganglions lymphatiques.

    3/ Réalisation des images : vous serez installé sur la gamma-caméra pendant environ 30 minutes. Si nécessaire, de nouvelles images seront réalisées. Le manipulateur vous surveillera tout au long de l’examen derrière une vitre et pourra venir si besoin.