Qui sommes-nous ?

Principal maillon de la cancérologie en région Bretagne, le Centre Eugène Marquis est l’un des 18 Centres de Lutte Contre le Cancer (CLCC) implantés en France, le seul breton.

Pionnier dans le traitement du cancer qui est sa raison d’être, le Centre Eugène Marquis de Rennes a été fondé à Rennes en 1923 sur l’initiative du Professeur Eugène Marquis qui dirigea l’établissement durant 25 ans. Il accompagne les patients atteints de cancer venus de toute la région Bretagne depuis 100 ans.

Principal maillon de la cancérologie en région Bretagne, le Centre Eugène Marquis est l’un des 18 Centres de Lutte Contre le Cancer (CLCC) implantés en France, le seul breton.
Les CLCC ont reçu un statut d’établissement de santé par une Ordonnance du Général de Gaulle le 1er Octobre 1945. Ce sont aujourd’hui des Établissements de Santé Privés d’Intérêt Collectif (ESPIC), à but non lucratif et de caractère hospitalo-universitaire.
Par convention avec le CHU et la Faculté de Médecine, le Centre Eugène Marquis accueille les disciplines universitaires d’oncologie médicale, de radiothérapie, d’imagerie médicale et de médecine nucléaire. Il assure des missions de soins, d’enseignement et de recherche.

Être pris en charge par le Centre Eugène Marquis, c’est donc avoir la garantie de bénéficier des équipements et des protocoles médicaux les plus performants de la région.

L’histoire du Centre Eugène Marquis

1923
Porté par l’élan national né de la grande guerre, le Professeur Eugène Marquis prend l’initiative de créer un Centre anti-cancer. Le Professeur Eugène Marquis en a été le directeur pendant 25 ans tout en intervenant en tant que chirurgien au Centre.
1929
L’association a ensuite été transformée en Fondation reconnue d’utilité publique par décret en date du 5 août 1929 et a été renommée la « Fondation régionale de l’Ouest de la ligue contre le cancer ».
1936
Mise en service d’un établissement spécialisé de 100 lits conçu de façon à rassembler en un même lieu tous les moyens de lutte contre le cancer (équipement de chirurgie, de radio diagnostique, de radiothérapie, de radium thérapie, laboratoires).
1945
C'est avec la signature du Général de Gaulle que le Centre Eugène Marquis devient l’un des 18 Centres de Lutte contre le cancer (CLCC) en France sous le statut d’ établissement de santé privé à but non lucratif, reconnu d’utilité publique et de caractère hospitalo-universitaire.
1948
Le Centre Eugène Marquis signe avec l'Hôpital de Pontchaillou de Rennes, une convention concernant les services économiques, pharmaceutiques et les modalités de détachement des personnels sur le Centre.
1950
Le Professeur FEREY, neurochirurgien succède au Professeur MARQUIS à la direction du Centre. Sur son initiative, le Ministère accorde au CLCC le nom de son fondateur pour devenir le Centre Eugène Marquis.
1954
Le Ministère de la Santé donne le nom de son créateur à la fondation pour « Centre Eugène Marquis ».
1956
Création du service de médecine nucléaire.
1957
Le Professeur GUELFI Julien, agrégé de lettre, fut Professeur de Physique Médicale à la Faculté de Médecine de Rennes. En 1957, il prend la succession à la direction du Centre de Lutte Contre le Cancer Eugène Marquis.
1966
Mise en place du service de recherche expérimentale.
1968
Acquisition du premier accélérateur circulaire de l’Ouest en radiothérapie qui offre une prise en charge plus rapide, plus précise et donc plus agréable pour le patient.
1979
Le Professeur RICHIER, hematologue, prend la succession de la direction du Centre.
La construction d’un nouveau bâtiment d’hospitalisation permettra au CLCC de Rennes de s’équiper d’équipements lourds.
1982
Inauguration du nouveau bâtiment d’hospitalisation attentant au 1er pour un total de 15 000m2. Ce qui offre de bien meilleurs conditions d’accueil aux patients. Dans la foulée, acquisition du premier accélérateur linéaire en radiothérapie qui va révolutionner la prise en charge des patients.
1990
Le Professeur HERRY, médecin spécialisé en médecine nucléaire prend la relève à la direction du CEM.
1993
Mise en place des SOR (Standard option recommandation) avec la participation des professionnelles du CEM. Livre d’or pour les décisions médicales pour les traitements du cancer. Puis dans la foulée, la mise en place des réunion de concertation pluridisciplinaire, qui est un gros plus pour la prise en charge des patients.
1999
Acquisition du premier PET Scan en France. C’est une technique d’imagerie fonctionnelle qui utilise principalement comme traceur le FDG (FluoroDeoxyGlucose), analogue du sucre, qui a pour caractéristique d’aller se fixer préférentiellement sur les cellules tumorales, permettant ainsi de les repérer.
2000
Le Professeur BOURGUET, médecin spécialisé en médecine nucléaire prend la suite de la direction.
Il a activement contribué à la création de l’Institut Régional de Cancérologie de Rennes dont fait partie le Centre Eugène Marquis en partenariat avec le CHU et la clinique La Sagesse.
2003
Le Centre Eugène Marquis promeut la création d’Oncobretagne qui est le réseau régional de cancérologie.
2008
Mise en place d’un département des soins de supports qui offre aux patients un temps de détente, d’échange au sein même du centre.
2010
Le Professeur GUILLÉ, chirurgien urologue, dirige le Centre de Lutte Contre le Cancer Eugène Marquis.
2014
Installation du premier Cyberknife de l’Ouest en radiothérapie, machine révolutionnant le traitement des cancers d’accès difficile avec une très grande précision tout en épargnant les tissus sains.
2015
Création d’une équipe INSERM hébergé au centre.
2020
Le Professeur de Crevoisier, médecin radiothérapeute, dirige le Centre de Lutte Contre le Cancer Eugène Marquis.