Pourquoi le LINAC-IRM va révolutionner la radiothérapie ?

Quatre sont actuellement opérationnels en France et le centre de lutte contre le cancer Eugène-Marquis de Rennes devrait en acquérir un prochainement. Le seul dans le grand Ouest. Un LINAC-IRM qui permet d’allier la radiothérapie à une visualisation en quasi temps réel des tumeurs cancéreuses afin de les traiter avec une plus grande précision et d’épargner les tissus sains périphériques. « C’est vraiment une vraie révolution au bénéfice des patients » assure le professeur Renaud de Crevoisier, radiothérapeute et directeur général du centre Eugène-Marquis. « A chaque séance de radiothérapie, grâce à l’IRM intégrée, on peut cibler précisément les tumeurs et aussi tenir compte de leurs mouvements notamment induits par la respiration ». Un appareil de très haute technologie qui coûte près de 8 millions d’euros. Les explications en vidéo du professeur De Crevoisier.