Médecine nucléaire

Le département de médecine nucléaire du Centre Eugène Marquis dispose d’une scintigraphie et d’un TEP scan. Il s’articule autour d’une équipe de médecins nucléaires en collaboration avec les médecins oncologues ainsi que des internes, des infirmier(e)s, des manipulateurs (trices) et des brancardiers. Chaque poste est un maillon autour du parcours de soins du patient. Le département de médecine nucléaire suit les missions du Centre que sont le soin et l’enseignement. Le département dispose de deux professeurs hospitalo-universitaires.

Qu’est-ce que la médecine nucléaire ?

La médecine nucléaire est une technique d’imagerie qui utilise des éléments radioactifs a des fins diagnostique. C’est une technique d’imagerie fonctionnelle qui consiste en l’administration d’un traceur radioactif au patient puis en la détection du rayonnement émis. Les examens réalisés sont les scintigraphies (émission de rayonnements gamma) ou les examens TEP (TEP : Tomographies d’émission de positons).

Qu’est-ce qu’un examen de scintigraphie ?

C’est une technique d’imagerie. Elle repose sur l’administration d’une infime quantité de produit radioactif. Ce produit radioactif est soit injecté seul, soit couplé à une molécule qui permettra de suivre un processus biologique donné. La détection des rayonnements gamma émis par la molécule est réalisée grâce à un appareillage particulier : la Gamma-Caméra. La scintigraphie osseuse permet par exemple de visualiser le processus de synthèse/destruction de l’os et de repérer les zones où le métabolisme est anormal.

Cette technique est indolore.

Qu’est-ce qu’un examen TEP (PET scan) ?

Le TEP SCAN (Tomographie par Émission de Positons) ou PET SCAN est une technique d’imagerie qui utilise principalement comme traceur le FDG (FluoroDeoxyGlucose), équivalent du sucre, qui a pour caractéristique d’aller se fixer préférentiellement sur les cellules tumorales permettant ainsi de les repérer.

Couplé au scanner, il est utilisé entre autre pour réaliser le bilan d’extension de tumeurs diverses, mais aussi pour évaluer la réponse thérapeutique par exemple au décours de chimiothérapie ou de radiothérapie.

L’examen TEP ne demande pas de préparation particulière mis à part d’être à jeun depuis minuit la nuit précédente.

Cette technique est indolore.

Les effets secondaires :

L’isotope radioactif est éliminé par l’organisme au bout de quelques heures et ne provoque pas d’effets secondaires connus mais il est possible d’y être allergique. Des préconisations seront alors prévues en amont.

 

 

Notre équipe

BARGE Marie-Luce

Dr BARGE Marie-Luce Médecine nucléaire

En savoir +
CUVILLIERS Cécile

Dr CUVILLIERS Cécile Médecine nucléaire

En savoir +
DEVILLERS Anne

Dr DEVILLERS Anne Chef du service de médecine nucléaire

En savoir +
GARIN Etienne

Pr GARIN Etienne Médecine nucléaire

En savoir +
GIRARD Antoine

Dr GIRARD Antoine Médecin nucléaire

En savoir +
GUERY Clémence

Dr GUERY Clémence Médecin nucléaire

En savoir +
LE JEUNE Florence

Pr LE JEUNE Florence Médecine nucléaire

En savoir +
LENOIR Laurence

Dr LENOIR Laurence Médecine nucléaire

En savoir +
LONGO Mariagiulia

Dr LONGO Mariagiulia Médecine nucléaire

En savoir +
PALARD-NOVELLO Xavier

Dr PALARD-NOVELLO Xavier Médecine nucléaire

En savoir +